Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

895 abonnés Instagram

Se mettre sur les rails ou changer de voie: comment prendre le train de la formation?

La digitalisation ne détruira certainement pas tous les emplois dans les agences, mais la lutte pour attirer les meilleurs talents promet d’être de plus en plus rude. Grâce à plusieurs de ses offres, Leading Swiss Agencies veille à ce que les jeunes professionnels continuent de se frayer un chemin dans le secteur de la communication.

 

Les prédicateurs itinérants, qui déplorent haut et fort la transformation actuelle du marché du travail lors de grand-messes, de forums et autres séminaires, ont trouvé un nouveau blockbuster : c’est n’est plus la digitalisation mais l’intelligence artificielle qui éradiquera les emplois de ce monde. Or, les esprits intelligents des créatifs, des innovateurs, des spécialistes mettant la main à la pâte et de tous ceux disposant de compétences sociales seront toujours nécessaires et recherchés. Tout comme il existera encore des entrepreneurs prêts à payer pour entendre des sermons prêchés à prix d’or.

Quiconque se moque de cette situation cause du tort aux nombreuses personnes préoccupées par les transformations du monde du travail et leurs conséquences. N’oublions pas pour autant que, depuis toujours, le changement va de pair avec les médias et la communication, et ne résulte pas uniquement du progrès technologique. D’ailleurs, notre secteur d’activités est presque exclusivement constitué de gens qui y sont entrés à la suite d’un changement de carrière, et parfois un peu par hasard.
Nous existons grâce à des talents venus d’autres milieux professionnels; des esprits vifs et critiques qui, avant d’être embauchés dans une agence ou un département de communication, ne cherchaient pas forcément le profit à tout prix mais plutôt la découverte, l’envie d’exercer une activité vivante, créative, passionnante… et par essence changeante.
La question à se poser est la suivante : où trouverons-nous ces talents désormais? Ou à l’inverse: comment les jeunes pourront-ils à l’avenir trouver leur voie dans la branche créative? Nous ferions bien de supposer que la génération Z ne voudra plus batailler avec des formations professionnelles poussiéreuses pour se frayer un chemin dans la communication.

L’automne dernier, Leading Swiss Agencies a fait un pas de plus pour fournir des conseils et des informations à la génération montante. Sur leadingswissagencies.ch, les espoirs de demain découvriront de façon ludique les divers métiers de la communication et les parcours de formation à emprunter pour y aboutir. Et avec un peu de chance, ils trouveront même un stage sur la plateforme de recherche d’emplois.

Pour les profils juniors ayant déjà fait leurs premières expériences en agence, LSA a récemment organisé son second Bootcamp en collaboration avec Postfinance. Cette expérience a encore une fois démontré à quel point les profils venus d’autres horizons sont vitaux pour notre branche. La quasi-totalité des participants avaient déjà obtenu un diplôme dans un autre domaine d’activité ou changé de profession.

Mais LSA ne forme pas uniquement des professionnels en cours de réorientation. Portée par LSA, l’ADC et l’APGS, l’AdSchool rassemble des jeunes talents confirmés issus des domaines de la création et de la stratégie, et aura à nouveau lieu cette année. Les cours sont reconnus par la Haute école de gestion de Zurich (HWZ) en tant que Certificat d’études avancées (CAS) en Planification Stratégique et Création. Une belle opportunité pour les étudiants de recevoir non seulement une formation bien ficelée, mais également un titre convoité.

Chronique écrite par Michael Hählen, CEO et associé d’in flagranti communication et président de Leading Swiss Agenices. Il dirige le groupe de travail LSA dédié à la promotion de la relève et à la formation continue des responsables d’agence.

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.