Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

4'419 followers Twitter

Ringier-TF1 Suisse : l’interview de Daniel Pillard, CEO Ringier Romandie

DPillard -Daniel Pillard comment avez-vous eu l’idée de vous lancer face aux régies Goldbach Group, Cinecom ou Publisuisse dans un métier que vous ne connaissez pas?
-Puisque Ringier cherche à investir dans les supports générateurs de revenus publicitaires, il était logique que nous nous intéressions, après le web, à la télévision. Nous avons une expérience de broadcast avec Ringier TV et, il ne faut pas l’oublier, nous savons vendre puisque que notre régie publicitaire est intégrée. C’est forts de ces expériences que nous avons contacté, voici déjà quelques années, la direction de TF1.

-Connaître la vente publicitaire est une chose, mais la gestion des spots implique des outils que vous ne possédez pas. Comment allez-vous faire ?
-Nous allons travailler avec Publiplan, l’outil de booking de Publisuisse, et avec Anyscreen pour toute l’interface technique.

-Quand entrerez-vous en jeu ?
– Nous diffuserons le premier spot le 5 septembre et, dès 2012, nous devrons être en mesure de fonctionner à plein régime.

-Allez-vous également vendre des espaces suisses pour le site TF1.ch ?
– TF1 est une marque premium et nous avons effectivement l’ambition de proposer une combinaison TV + web. Mais c’est une musique d’avenir.

-Concrètement, comment allez-vous organiser votre force de vente ?
-Nous aurons un bureau à Genève et un à Zurich. Au total nous devrions avoir environ 10 vendeurs. Et puisque cette opération a été montée par Patrick Zanello, responsable du département Publicité et R&D, les revenus seront consolidés chez Ringier Romandie.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.