Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

4'117 membres groupe LinkedIn Cominmag

My Playground Agency : “Ô beau miroir, dis-moi quel lancement sera le plus beau !”

Comme les créateurs de haute-couture, My Playground présente deux fois par an la collection des nouveautés des marques épaulées par l’agence. Grande première pour cette édition automne-hiver 2017, le showroom s’est déroulé le 4 septembre hors des locaux de My Playground, au Musée de Design et d’Arts appliqués Contemporain (MUDAC) de Lausanne. Entre miroirs et reflets de soi, thèmes de l’exposition temporaire, journalistes et Digital Players ont répondu à l’invitation dans la bonne humeur qui toujours caractérise cet événement.

 

Loin des miroirs de fête foraine, les marques présentes lors de ce Showroom Day automne-hiver 2017 ont tout fait pour présenter leur meilleur reflet. Et c’est bien l’objectif d’un tel événement, unique en Suisse, qui a vu le jour il y a quatre ans sous l’impulsion de My Playground. L’agence de relation presse basée à Lausanne depuis 14 ans, et depuis deux années également à Zurich où le showroom déménage deux jours plus tard, y voit une opportunité de présenter les nouveautés des marques en un seul tir groupé : « Avec les temps qui se raccourcissent toujours plus, il nous paraissait évident qu’un événement rassemblant les professionnels de la branche, médias et marques, se devait d’exister. Cela faisait partie des essais de l’agence. Nous sommes ravis de la tournure qu’il a pris ! Avec le temps, c’est devenu notre événement signature. » Virginie Le Moigne, fondatrice de l’agence, ne cache pas sa joie au moment de dévoiler sa collection. Il faut dire que des journées média rassemblant près de 35 acteurs, venant autant du monde digital que du print, ne sont pas fréquentes. Pourtant, « c’est un gain de temps indéniable, » remarque la fondatrice. « Quel journaliste se déplacerait aux 6 conférences de presses des marques présentes aujourd’hui ? Il faut créer un point de rencontre. Cet événement est l’opportunité tant pour les journalistes que pour les marques de faire des découvertes, voire même de s’associer ». En effet, l’un des autres atouts fondamentaux du showroom est la présence des fondateurs et CEO en personne pour présenter les dernières nouveautés. Si affinités, d’éventuelles collaboration peuvent ainsi voir le jour.

Du produit design à l’objet de collection
Le point commun des marques présentes est avant tout leur positionnement lifestyle, à l’image du portefeuille de l’agence. Toutes ont surtout un goût prononcé pour le design et les belles choses. L’enceinte du MUDAC de Lausanne était donc le lieu idéal pour accueillir le showroom. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, l’exposition temporaire « Miroir Miroir », qui traite du lien que nous entretenons avec notre propre image au travers d’œuvres d’art et de pièces de design, « se prêtait particulièrement bien à l’événement », nous confirme Claire Favre Maxwell, directrice adjointe du musée. « Avant de devenir une pièce de collection présentée ici, une œuvre design est bien souvent un objet du quotidien. En ce sens, des marques comme Freitag ou les bouteilles SIGG ont toute leur place ici. » Une ouverture d’esprit saluée par Virginie Le Moigne et appréciée par les marques qui semblent ravies de se présenter dans un lieu si inédit.

Six marques au beau milieu des miroirs
Pas moins de six marques exposaient à l’occasion de cette édition automne-hiver 2017. La première d’entre elle n’était autre que le lieu du showroom lui-même, à savoir le MUDAC, qui présentait donc son exposition temporaire, mais aussi une vision propre et transdisciplinaire des thèmes du quotidien, à cheval entre le design et l’art contemporain. La marque SIGG, qui produit des bouteilles et les fameuses gourdes de l’armée suisse en alu, présentait quant à elle son nouveau design en verre. Si la forme, classique, reste inchangée, les cinq couleurs à choix de l’enveloppe en silicone en font un véritable fashion statement. Et, puisque nous parlons de mode, la marque suisse de sacs fabriqués à partir de bâches de camion recyclées, Freitag, était également présente. Hormis sa collection courante de vêtements et sacs, elle est aussi venue présenter son dernier né, le premier sac de voyage dont la structure n’est autre qu’une chambre à air de vélo usagée. Les 100 premiers exemplaires seront vendus sur Kickstarter. Quelques mètres plus loin se trouvait le stand de Houseofshops.ch, inspiration libre du site britannique notonthehighstreet.com. Il s’agit d’une plateforme regroupant uniquement des marques suisses (plus de 170 boutiques au total) issues des quatre coins du pays. Thés, bijoux, produits de beauté ou vêtements, tous sont distribués par des boutiques, designers et fabricants indépendants helvétiques et sont approuvés par l’équipe House of Shops. Mais la palme de la meilleure idée de ce showroom revient à à la sympathique équipe de Delikits. Une jeune maman et son associée ont monté une plateforme en ligne pour commander de la nourriture pour enfant fabriquée à partir de produit sains, locaux et bio. Car les bonnes habitudes, cela se prend tout de suite. Et comme les mamans n’ont jamais de temps, les petits pots et autres soupes fabriqués par Takinoa (7 points de vente entre Lausanne et Genève) sont directement récupérés à la crèche, en même temps que les têtes blondes et que les repas des parents, eux aussi élaborés dans ces mêmes cuisines. Pour finir sur une note pétillante, la marque de champagne Perrier-Jouët présentait ses bouteilles signatures flanquées d’une anémone japonaise, ainsi qu’une édition limitée pour les fêtes de fin d’année qui fait référence à Miami, ville chère à cette marque qui participe chaque année à la foire internationale d’art « Design Miami ». Une dernière note tout en fraicheur et en style, à l’image de l’événement et de l’agence qui l’organise.

  

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.