Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le MAGAZINE EN CHIFFRES

4 éditions print

Les atouts d’une agence LSA romande

1965. Les Beatles chantent Yesterday, une sonde spatiale soviétique se pose pour la première fois sur la lune, le tunnel du Mont-Blanc est inauguré et la plus ancienne agence du pays devient la première agence romande à intégrer l’association Leading Swiss Agencies, créée 30 ans auparavant. Une petite révolution qui va bientôt bousculer la manière de penser et de faire la communication helvétique. On n’arrête pas le progrès.

 

Romand d’anticipation
Il y a 53 ans, LSA et Trio décidaient de cheminer en duo. Plus que le début d’une belle histoire – ininterrompue depuis lors –, c’est un pont qui a été bâti entre deux régions linguistiques et deux façons d’envisager la publicité. La longévité de cette alliance inédite et l’essor constant du secteur de la communication suisse témoignent aujourd’hui de l’utilité, sinon de la nécessité, de ce rapprochement à l’époque. Rapidement, une confiance mutuelle naîtra de cette union des deux côtés de la Sarine, et n’aura de cesse de grandir par la suite.

Bienfaits pour les Welsches !
La doyenne des agences suisses sait de quoi elle parle ; les avantages d’une affiliation à LSA sont divers et nombreux. Si, pour les annonceurs, Leading Swiss Agencies est gage de qualité, les agences romandes qui y souscrivent bénéficient d’un soutien non négligeable lorsqu’il s’agit de décrocher des mandats côté alémanique, parfois jusque dans les hautes sphères de la Confédération. Pour preuve, deux projets à dimension nationale ont été obtenus pour la branche de l’automobile et pour l’Office fédéral de l’énergie, entre autres. Certes, bien que LSA n’ait pas joué un rôle décisif dans ces deux attributions confiées à l’Agence Trio, nul doute que le label Leading Swiss Agencies et son rayonnement profitent aux agences romandes.
Au-delà des retombées « techniques » concrètes, travailler avec nos compatriotes germanophones permet à l’évidence d’établir de nouveaux contacts tout en consolidant ses relations existantes, de renforcer voire d’élargir ses domaines de compétences, d’apprécier les nuances culturelles, de comprendre les habitudes de consommation et éventuellement d’anticiper les variations du moteur économique principal du pays.
Force est de constater que les Romands de LSA sont privilégiés. Cela étant, les Alémaniques tirent eux-mêmes parti de cette présence grâce à un savoir-faire particulier, des pratiques alternatives ainsi qu’une vision neuve du Röstigraben. Une source d’informations précieuse pour les agences alémaniques.

Agences tous risques
Autre bénéfice majeur offert par LSA, le conseil. Aspects juridiques, administratifs ou financiers, LSA apporte des réponses claires à toutes les problématiques liées de près ou de loin au monde de la communication et de la publicité. Elle encourage aussi le dialogue et un partage d’expériences fructueux entre l’ensemble des acteurs LSA, grâce à des rencontres, des séances d’informations, des possibilités de formation et une multitude d’échanges avec tout ou partie de ses adhérents.
Dans le même registre, l’association des agences de communication leaders en Suisse intervient en faveur de conditions de travail et de rémunération honnêtes. Une exigence dont l’Agence Trio s’est d’ailleurs faite une ardente défenseuse.
Ainsi, LSA vise aussi (et surtout) à protéger les intérêts des agences, optimiser leurs résultats et leur garantir une rentabilité pérenne sur la totalité du territoire helvétique.

LSA : atouts pour plaire
On l’a vu, l’union fait la force. D’accord. Mais sans une visibilité accrue, LSA et ses membres romands ne pourraient guère prétendre au statut de « leaders ». Mettre en place une communication performante constitue donc une obligation. Entre les communiqués de presse, un lookbook annuel qui dresse un panorama complet des principales agences suisses, le classement de ses membres publié chaque année ainsi qu’un site web largement documenté (et flambant neuf), LSA tend à valoriser ses affiliés par tous les moyens mis à sa disposition, notamment au niveau européen à travers une collaboration étroite avec la European Association of Communication Agencies (EACA).
En tant que responsable RP de LSA en Suisse romande, j’ai moi-même pour mission d’assurer un écho retentissant à la voix des agences romandes outre-Sarine.
Réseau, valeur ajoutée, leadership, protection des intérêts, formations, portée (inter)nationale… En résumé, Leading Swiss Agencies contribue à décupler le potentiel des agences romandes et à asseoir durablement leur influence chez les voisins alémaniques, et au-delà.

Chronique écrite par Michael Kamm, CEO de l’Agence Trio et Responsable RP de Leading Swiss Agencies en Suisse romande

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.