Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le ONLINE EN CHIFFRES

3'561 fans Facebook

Le média “cinéma” s’offre une étude d’impact

Il y a maintenant cinq mois que Christof Kaufmann est CEO du distributeur WerbeWeischer Suisse et il ne cache pas ses ambitions. Il explique à Cominmag pourquoi il a changé de bord (avant de rejoindre la filière du cinéma, il était CEO d’une agence), pourquoi il ne considère pas WerbeWeischer comme un monopoliste et comment il compte faciliter la tâche aux agences désirant diffuser de la publicité dans les salles de cinéma.

 

Ooops!
Cet article est réservé
aux abonnés.

Cet article sera débloqué dans

Après 25 ans en agence, vous passez du côté de la régie d’un média. Pour quelle raison ?
Christof Kaufmann : J’adore le secteur des médias, le fait de travailler dans ce métier passionnant représente un immense privilège. J’ai toujours eu envie de changer… et à partir d’un certain âge, je me suis dit : maintenant ou jamais !
Et pourquoi avoir choisi le cinéma ?
La combinaison entre secteur de niche et émotion m’