Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

4'419 followers Twitter

L’arrivée d’Amazon.ch vue par Yannick Bazin, By-Connect, créateur et organisateur du salon e-com à Genève

En vue de l’arrivée d’Amazon en Suisse, nous avons questionné quelques acteurs importants du marché Suisse de l’e-Commerce

 

Quelles sont les principales évolutions que vous avez vues ces dernières années dans le e-commerce, au niveau technique ? Ainsi qu’au niveau des prestations ?
Yannick Bazin : On compte de nombreuses innovations. Il y a eu l’’intégration du e-commerce aux systèmes d’information et de gestion des entreprises. Il y a encore peu, il restait indépendant et traité de façon autonome. Avec l’explosion des volumes de ventes, il a fallu l’intégrer avec notamment les ERP & CRM. Or, la plupart des plateformes d’e-commerce n’étaient pas nativement prévues pour cela. Les techniques de personnalisation de publicité en ligne sont aussi de belles évolutions. Arriver à présenter le bon produit ou service à la bonne personne, au bon moment, c’est le rêve de tout marketer ! Le multicanal aussi : Arriver à suivre et à connaitre son client en magasin, devant son écran, sur son mobile… Je trouve cela vraiment impressionnant en termes de fidélisation. Il y a également les chatbots : Un phénomène récent, avec parfois des expériences « malheureuses ». Mais avec la technologie ou l’intelligence artificielle, je suis sûr que ces assistants permettront un véritable développement du e-commerce.
Du côté des prestataires, nous sommes passés d’agences de design, de communication (nommées à l’époque « web agencies ») à des structures beaucoup plus complètes où la technique, l’informatique et la technologie ont pris une place prépondérante. Nous avons également pu constater l’arrivée sur le marché de sociétés spécialisées sur une seule activité (référencement, UX, programmatique, …).

Quels sont les temps forts et les nouveautés que nous devrions voir cette année dans le e-commerce et le marketing digital ? Que pourra-t-on découvrir lors de la prochaine édition du salon eCom (24 et 25 avril 2018 à Palexpo) ?
Le salon est un baromètre, une vitrine des tendances de marché. En étudiant le programme (130 conférences et démos solutions), voici quelques grandes thématiques qui seront traitées et qui, selon les organisateurs, sont les tendances 2018 : Les chatbots, les nouvelles technologies pour recruter, fidéliser et générer du revenu, la GRPD (RGPD en français), la data, la sécurité, le « black Friday » ou encore l’arrivée d’Amazon.

Pour ma part, je recommande trois animations : le Power Payement où l’Association Suisse de Vente à Distance (ASVAD) « challengera » en live 7 solutions de paiements suisse (coûts, technologies, services client, etc.), Google Suisse qui dans son lounge proposera 8 workshops exclusifs (adwords, analytics…) et enfin le #SocialSellingForum, où des praticiens expérimentés expliqueront comment vendre et se vendre sur LinkedIn.

Quel signal l’arrivée d’Amazon envoie aux acteurs suisses du e-commerce ?
Beaucoup de choses sont dites à ce propos : Il y a des effets d’annonces, des avis plutôt positifs… Personnellement, je pense que c’est évidemment une bonne chose pour le consommateur suisse (qui consomme pourtant déjà à l’étranger malgré les taxes et les délais de livraison). Par contre, je reste bien plus mesuré pour les e-commerçants et commerçants suisses. Amazon est une vraie machine de guerre… C’est d’ailleurs le thème d’une des grandes conférences du salon qui sera menée de pair par Netcomm Suisse et l’ASVAD. À vous de vous faire votre opinion !

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.