Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le ONLINE EN CHIFFRES

+10'000 articles publiés online

La Télé boucle l’exercice 2016 dans les chiffres noirs

Réunis en assemblée générale ordinaire à Paudex/Lausanne, les actionnaires de Vaud-Fribourg TV SA ont pris connaissance, avec satisfaction, des chiffres de l’exercice 2016. Pour la 1ère fois de son histoire, la chaîne valdo-fribourgeoise boucle son exercice comptable sur un résultat positif.

Les déficits des années passées font place à un bénéfice net de CHF 22’763.- pour l’année 2016, après amortissements de CHF 275’690.-, pour un total de charges de CHF 5’483’443.-. Ce résultat fort réjouissant illustre le redressement spectaculaire de l’entreprise sur le plan financier. Il a été possible grâce à l’augmentation de la quote-part de la redevance (+ CHF 204’300.-) et à l’augmentation des recettes publicitaires (+ 7.6% sur un volume d’affaires de près de CHF 2’000’000.-). Le nombre de téléspectateurs quotidiens est demeuré stable, à 60’000 environ, avec des pointes dépassant régulièrement le cap des 100’000 personnes lors d’évènements spéciaux (20 km de Lausanne, Morat – Fribourg, Carnaval des Bolzes, St. Nicolas de Fribourg) durant lesquels nos caméras et le car régie captent des images inédites en direct.

Au terme de 15 mois de travail acharné, La Télé a obtenu en novembre 2016 la certification ISAS Media 9001, le système de qualité incontournable dans le monde des médias qui définit les processus, procédures, rôles, habilitations et documents essentiels et nécessaires à la bonne marche de l’entreprise.

Nouveaux membres du Conseil d’administration
Grégoire JUNOD, Syndic de Lausanne et Jean-Yves PIDOUX, Conseiller municipal de Lausanne, rejoignent le Conseil d’Administration qui est à nouveau composé de 7 membres.
Tout en respectant scrupuleusement l’équilibre budgétaire, La Télé a réussi à créer 3 postes de travail supplémentaires portant le total des employé(e)s à 43 postes équivalent plein temps. Les trois postes ont été créés dans les secteurs de la production, des programmes et du commercial.

Projets en 2017
2017 est aussi l’année de la mise en chantier de Mediaparc, un projet de rapprochement des médias Radio Fribourg/Freiburg SA/AG une radio généraliste et bilingue qui traite avant tout de l’actualité fribourgeoise, La Télé, dont le studio principal et le siège de la société demeureront à Lausanne au Palais de Beaulieu, et Sept.info, un média avant tout électronique, pure player payant suisse qui se consacre à l’investigation et au slow journalisme. Les travaux à Cormanon Est à Villars-sur-Glâne près de Fribourg ont démarré récemment et devraient être achevés à la fin de l’été 2018. Avec ce projet, Radio Fribourg/Freiburg, La Télé et Sept.info créeront une véritable maison de médias, un projet novateur en Suisse, qui permettra de dégager des synergies dans un domaine qui est en forte mutation.

Durant l’année 2017, notre chaîne s’équipera d’un nouveau système de gestion de ses médias et de diffusion, appelé communément MAM pour Media Asset Management. L’ancien système, installé en 2009, a vécu et n’est plus « upgradable ». Ce système de gestion est le cœur informatique de tout ce qui tourne autour des images et des sons, de leur acquisition à la diffusion. Le coût de cet investissement s’élève à Fr. 750’000.-.

Charte de valeurs
Dans le cadre de la CTVR (Communauté des Télévisions romandes) et avec la RRR (radios régionales romandes), La Télé a participé activement à la création d’une charte des valeurs du service public audiovisuel romand, qui promeut la coopération entre la RTS et les radios et TV régionales et dont les principes sont le devoir d’informer, le respect du pluralisme et la cohésion sociale. Concrètement, la CTVR et la RRR s’engagent à valoriser et à défendre la production audiovisuelle francophone en Suisse, dans l’esprit et le respect de la complémentarité avec les autres régions linguistiques du pays, sur la base d’un financement mixte « recettes commerciales et quote-part de la redevance », car sans l’apport de la redevance radio-TV, il ne sera plus possible d’informer la population de façon honnête, impartiale et équilibrée, en respectant le pluralisme politique et en abordant, en priorité, ce qui est important pour la vie en société, le tout à travers des contenus générateurs de valeur ajoutée publique et d’intérêt général, utile à la société dans toutes ses dimensions.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.