Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

895 abonnés Instagram

La révolution de Google AdWords

Il y a quelques jours Google a officialisé une rumeur. De quoi révolutionner la publicité en ligne et plus particulièrement celle qui a trait aux adwords sur le moteur de recherche.

 

Google a annoncé et mis en pratique la suppression des publicités dans la colonne de droite de son moteur de recherche et l’ajout d’une 4ème annonce en haut de page ce que l’on nomme l’espace premium. Ce changement (drastique) a de nombreuses conséquences.

Quels sont les changements pour les annonceurs et les marques ?
Depuis le lancement de Google AdWords, le moteur de recherche pouvait afficher des publicités au dessus des résultats de recherche, en dessous et dans la colonne de droite.

En supprimant les publicités de la colonne de droite qui étaient trop facilement identifiable comme de la publicité auprès des internautes, Google se permet de présenter une page de résultats contenant de la publicité et des résultats naturels de manière assez uniforme. L’internaute confondra plus facilement un résultat naturel avec une publicité et c’est certainement le but de la démarche. Ce changement permet également de présenter de la même manière les résultats de recherche sur mobile et sur desktop.

Les publicités qui s’affichaient dans la colonne de droite coûtaient moins cher aux annonceurs que les emplacements en haut de page. En passant de 12 à 7 emplacements publicitaires maximum par page de résultats (4 en haut et 3 en bas) il va y avoir moins d’annonces sur une page que par le passé, il faut donc s’attendre à une compétition plus importante entre annonceurs et donc un prix du CPC (coût par clic) qui va encore progresser. Cette montée prévisible du CPC risque de profiter aux grands budgets au détriment du petit annonceur local.

Les marques qui utilisent peu ou pas Google AdWords, mais travaillent uniquement leur SEO, vont devoir regarder de très prêts leurs résultats de trafic et de vente. L’intégration d’une 4ème annonce en haut des résultats va automatiquement faire descendre plus bas les résultats naturels, plus bas que la ligne de flottaison, ce qui devrait engendrer une baisse du CTR des résultats naturels. Une stratégie d’acquisition uniquement basée sur une stratégie SEO risque de devenir très difficile à maintenir. Google est presque en train d’obliger les marques et les annonceurs à investir sur Google AdWords pour être visible sur le moteur de recherche. Mais est-ce qu’un petit annonceur pourra suivre financièrement ? C’est moins sûr…

D’autres changements à venir ?
Les résultats premium étant beaucoup plus cliqués que les publicités de la colonne de droite, Google ne sera pas perdant financièrement dans cette opération puisque les internautes devront scroller davantage pour voir les résultats naturels. Par conséquent, il y aura automatiquement plus de clics sur les annonces en haut de page, et comme le CPC va certainement augmenter, la différence sera vite comblée.

On peut présumer que cet espace disponible dans la colonne de droite va rester dédié à l’affichage des informations du Knowledge Graph de Google (données sur les personnalités, des évènements, des lieux, …). D’ailleurs les annonces Google Shopping et les annonces présentes dans le Knowledge Graph de Google s’afficheront toujours à droite.

On peut aussi se demander si dans un avenir plus ou moins proche, Google n’intègrera pas directement des annonces au milieu des résultats naturels ou ne présentera pas une première page de résultats avec uniquement des publicités. Rien n’est impossible car il ne faut pas oublier que le moteur de recherche étant gratuit pour les utilisateurs, ceux-ci peuvent difficilement se plaindre d’autant qu’il existe que peu d’alternatives crédibles pour le moment sur la Toile.

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.