Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le MAGAZINE EN CHIFFRES

Book des agences

La publicité sur les réseaux sociaux : un incontournable

Rares sont ceux d’entre nous qui peuvent prétendre publier un contenu sur les plateformes sociales de leur entreprise et admirer leur viralité se déployer de façon naturelle, comme par magie.

 

Nous n’avons pas tous la chance d’être une personnalité influente ou de gérer la communication d’une love marque. Qui peut prétendre être suivi par des fans engagés lorsque l’on travaille dans une banque ou une assurance ? La publicité est un incontournable pour pouvoir atteindre nos cibles privilégiées, que ce soit sur Facebook, Instagram, Twitter ou encore Linkedin.

Toutefois, avant de penser publicité, il faut penser contenu ! Qu’allez-vous publier ? Une version numérique de votre jolie affiche ou de votre pleine page affichée dans votre quotidien papier préféré ? Sachez que ce type de contenu ne fonctionnera jamais sur les réseaux sociaux ! Vous devez proposer quelque chose de divertissant, qui génère de l’émotion, ou encore transmettre une information exclusive de façon originale. Rien de tel qu’une vidéo ou une belle image, avec une légende courte mais percutante, pour véhiculer votre message de façon efficace. Mais ça n’est pas si simple…

Afin d’être en mesure de proposer le contenu approprié, au bon format et sur la plateforme adéquate, il faut parfaitement maîtriser les règles des réseaux sociaux et leurs bonnes pratiques actuelles. En effet, celles qui l’étaient encore en 2016 ne le sont plus forcément aujourd’hui. Par exemple, sur Facebook, on publiait la plupart du temps des vidéos au format horizontal. Aujourd’hui, pensez carré voire, encore mieux, vertical ! Une vidéo verticale de 15 secondes maximum avec un sous-titrage sera beaucoup plus efficace que tout autre format. Selon une étude récente, moins de 3% des vidéos publicitaires horizontales sont regardées horizontalement sur smartphone. Quasiment aucun utilisateur ne fait l’effort de retourner son mobile au moment de regarder une vidéo publicitaire… si déjà il la regarde. Vous aurez moins de 3 secondes pour le convaincre de regarder votre vidéo et ne comptez pas non plus sur lui pour activer le son. Seuls 10 à 20% d’entre eux le feront si vous avez de la chance.

Une vidéo de maximum 15 secondes, au format 4/5, sous-titrée, avec un plan percutant ou intriguant dès la première seconde, vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté. Un tel format pourra être utilisable sur Facebook, comme sur Instagram et, si besoin, également sur Twitter. Le format carré fera également parfaitement l’affaire sur ces 3 plateformes. Essayez d’oublier, dans la mesure du possible, le format horizontal. Toute consultation sur mobile sera pénalisée car votre publication occupera trop peu de place dans le fil d’actualité de vos cibles. Plus vous occuperez de place sur l’écran, plus vous aurez de chance d’être visible et donc vu !

Un nouveau format très intéressant est celui des Instagram Stories. Votre publicité sera affichée entre 2 stories consultées par l’utilisateur. Pour cela, il vous faudra une vidéo de 15 secondes maximum au format 9/16. Aucun autre format ne sera autorisé. Oubliez donc le ¾, il ne sera pas suffisant. Il s’agit là d’un format vertical plein écran. Pour certaines campagnes, ce format s’est montré beaucoup plus intéressant que l’affichage standard dans le fil d’actualité d’Instagram.

Un petit conseil : si vous faites appel à des professionnels de la vidéo pour réaliser vos créations originales, pensez, dès le début du projet, à leur mentionner qu’il vous faudra des formats carrés, verticaux en 4/5 et 9/16 ainsi, qu’éventuellement, un format horizontal plus classique. Il est beaucoup plus simple pour l’expert de le prévoir dès le début des travaux que de devoir extraire des formats verticaux d’une vidéo horizontale.

Bien entendu, rien ne sert de vouloir afficher votre contenu sur tous les réseaux sociaux. Il faut bien réfléchir à vos cibles, quelles sont les plateformes qu’elles utilisent principalement afin de faire un choix judicieux. Si votre cible utilise Snapchat, il vous faudra certainement attendre encore un peu pour que l’espace publicitaire du petit fantôme vous soit accessible. Certainement une question de mois.

Twitter et Linkedin ont également tendance à être oubliés alors qu’ils permettent d’atteindre des cibles différentes, professionnelles et plus qualifiées. Chaque plateforme doit être envisagée dès le départ afin d’évaluer son potentiel. Il ne faut pas se limiter à des choix purement affectifs ou tout simplement plus fun.

N’oubliez pas non plus de mesurer ! Est-ce que votre campagne publicitaire fonctionne ? Difficile de le savoir sans analyse. Pour cela, les plateformes sociales mettent à votre disposition des codes de suivi à intégrer très simplement sur votre site internet. Ces derniers vous permettront d’identifier efficacement les conversions réalisées à partir de vos publicités et leurs coûts.

Récapitulons, il va donc vous falloir un bon contenu très visuel sous la forme d’une ou plusieurs photo(s) ou, encore mieux, vidéo(s). Il vous faudra définir avec précision sur quelle(s) plateforme(s) sociale(s) vous allez devoir les publier et dans quels formats. N’hésitez donc pas à faire appel à des professionnels. Malgré leurs coûts, ils vous permettront d’optimiser au mieux vos investissements et sauront vous conseiller parfaitement, analyser et améliorer constamment vos campagnes. Vos budgets seront ainsi beaucoup mieux dépensés que si vous décidiez de mettre, comme on le voit malheureusement encore trop souvent, un peu de tout, partout…

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.