Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le MAGAZINE EN CHIFFRES

6 e-papers

La force du mental

Les Américains nous ont donné le coca-cola, les chewing-gums et pas mal de choses dont on aurait très bien pu se passer, mais on leur doit aussi les livres de développement personnel. Et là, ils sont très forts.

 

Le nouveau livre d’Isaiah Hankel, The Science of Intelligent Achievement, en est la preuve. D’ailleurs, je suis prêt à parier un repas au Chat-Botté (non, je n’ai pas été payé par ce restaurant pour lui faire de la publicité, mais vu le tarif de ses menus j’imagine qu’il est excellent) que vous ne sortirez pas indemne de sa lecture. Vous comprendrez que, pour réussir votre vie, vous devez vous prendre en main et ne pas laisser les autres ou les événements décider pour vous.

Tout commence par l’énergie mentale.

C’est elle qui vous permettra de réaliser ce qui vous tient à cœur. Seul problème, vous n’en avez qu’une certaine quantité chaque jour (heureusement elle se renouvelle durant la nuit) et elle se consomme rapidement. Un appel téléphonique auquel vous répondez, un e-mail que vous consultez, c’est chaque fois un peu d’énergie qui disparaît. Dans le meilleur des cas, vous avez au quotidien 1h30 pour profiter d’une énergie mentale au top, puis celle-ci diminue et vos performances baissent. Pourquoi dit-on toujours que les enfants apprennent mieux le matin ? Parce que c’est le moment où leur énergie mentale est la plus importante.

Bref, chaque jour, vous devez apprendre à gérer votre capital d’énergie au mieux et éviter le gaspillage. Cela passe par le fait de refuser certaines sollicitations, savoir dire non, planifier ses journées avec des moments où l’on s’arrange pour ne pas être dérangé (par exemple consulter ses e-mails le matin puis éteindre son smartphone jusqu’à l’heure du déjeuner). Cela passe aussi par la résolution de petits problèmes qui vous occupent l’esprit (les psys parlent de rumination mentale) et consomment votre précieuse énergie. Les conseils d’Isaiah Hankel sont d’autant plus convaincants qu’ils s’appuient sur de récents travaux de chercheurs en neurosciences, psychologie et autres sciences du comportement.

Une fois que vous maîtrisez cette fameuse énergie mentale, vous pouvez la mettre au service de vos projets. Et là, Isaiah Hankel développe une théorie pleine de pragmatisme sur le travail. Dans toute entreprise, il y a ceux qui pensent qu’il ne leur arrivera rien et ceux qui estiment au contraire que tout peut arriver, même le pire. Ces derniers décident de développer à côté de leur activité salariée des initiatives leur assurant des revenus complémentaires et une forme d’indépendance. Bien entendu, les dollars (je rappelle qu’Isaiah Hankel est Américain) ne coulent pas à flot du jour au lendemain, mais l’auteur explique bien, dans une série de chapitres à haute teneur pédagogique, comment sélectionner des idées, les tester sur le marché, les poursuivre, les retravailler ou les abandonner pour d’autres plus prometteuses.

La chance dans tout ça, c’est l’Internet qui permet de se lancer à moindre coût et de se relancer en cas d’échec. Car le livre d’Isaiah Hankel fait preuve d’un grand pragmatisme, à l’image de ce que les coachs en gestion de carrière proposent aujourd’hui. Pas de théorie, mais des invitations à agir. On essaie, vite car le temps joue contre nous, on corrige, on recommence. On ne passe pas des heures, des jours, des semaines voire des mois à élaborer le plan parfait. Non, on fait, quitte à mal faire et à corriger ensuite. Cette approche, qui rejoint cet esprit d’entreprise propre des Américains (le fameux mythe du self made man), constitue une vraie bouffée d’oxygène pour nous Européens. En ce sens, la lecture du nouveau livre d’Isaiah Hankel me parait être un exercice extrêmement profitable et les 26 dollars qu’il vous coûtera un investissement vite rentabilisé.

The Science of Intelligent Achievement d’Isaiah Hankel est publié par Capstone, une marque de Wiley

Un peu plus sur l’auteur

Docteur en anatomie et biologie cellulaire, Isaiah Hankel est un expert en concentration mentale, psychologie comportementale et développement de carrière. Son travail a été publié dans The Guardian, Fast Company et Entrepreneur Magazine. Son précédent ouvrage, Black Hole Focus, est un best-seller international. Isaiah conseille de nombreuses entreprises du Fortune 500 et a été invité dans le passé à prendre la parole dans des institutions aussi prestigieuses que Harvard Medical School, Stanford University, Vanderbilt University, University of Chicago, University of Oxford England et l’Institut Marie Curie en France.

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.