Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

75'000 pages vues par mois

Journées photographiques de Bienne : la thématique 2019 tournera autour du “Flood”

La 23e édition des Journées photographiques de Bienne, qui se tiendra du 10 mai au 2 juin 2019, explore la thématique du débordement réel et virtuel dans notre société actuelle. Anglicisme, le « flood » est une action qui inonde le réseau et sature les forums informatiques jusqu’à les rendre inutilisables. Quotidiennement, plus de quatre milliards d’internautes partagent une multitude d’informations sur la toile, consciemment ou non. Ce flot de données qui nous dépasse, et dont l’impact sur notre société est non maîtrisable, représente aussi des opportunités de développement pour l’individu et les collectivités.

Cette édition présente des travaux photographiques qui questionnent les débordements parfois sournois dans la sphère privée, les dérives politiques auxquelles l’humain est confronté, la frénésie technologique et l’exploitation extrême des ressources vitales dans notre société contemporaine. Reflet de nos pratiques, l’image photographique est aujourd’hui inondée dans un flux de données et devient parfois illisible ou invisible, à l’instar de l’individu. Au fil des expositions, il s’agit de faire réémerger l’image, de laisser surgir les contradictions sociétales qu’elle révèle, d’autoriser la photographie à sortir de son cadre et de mettre en mouvement la pensée des spectateur-trice-s.

Le parcours proposé à travers la ville de Bienne comprend plus d’une vingtaine d’expositions dans plusieurs nouveaux lieux. Cette année, nous proposons un programme inédit de performances, conférences et workshops, mais aussi des visites destinées aux professionnel-le-s et amateur-trice-s de photographie, aux visiteur-euse-s du futur et aux « floodeur-euse-s ».

Lieux d’exposition
Parmi les dix lieux d’expositions, quatre nouveaux espaces seront revisités par le festival et les artistes pour offrir au public un itinéraire inédit. Le Photoforum, Espace libre et le NMB amorceront le parcours. En vieille ville, la galerie Gewölbe, Le Grenier et Juraplatz seront investis par des artistes, puis au centre ville, l’exposition de la Maison Farel vous permettra de parcourir son architecture particulière. Derrière la gare, La Residenz Au Lac, une institution destinée aux seniors, et la halle industrielle DISPO à Nidau participeront pour la première fois à notre festival. L’Ecole d’Arts Visuels Berne et Bienne présentera, elle, un projet original.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.