Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le MAGAZINE EN CHIFFRES

un réseau de chroniqueurs

#InterviewCominmag à Pierre Berendes : “Pourquoi lancez-vous un baromètre sur le programmatique ? “

Pierre Berendes, Managing Director at Gamned Switzerland – TF1 Group, vous lancez un sondage en vue de constituer un baromètre sur le programmatique en Suisse ? Que cherchez-vous à savoir ?
De nombreuses études internationales livrent les investissements publicitaires en ligne et par support mais aucun chiffre n’a jamais été communiqué sur le marché suisse. Certes il existe des études qui recensent les dépenses publicitaires en Suisse mais elles ne prennent pas en compte les investissements online. Quant bien même certains acteurs tentent de pallier à ce manque leurs études ne comprennent pas les données Facebook, très difficile à obtenir. Dans ce contexte, comment avoir une vision juste de la situation ? C’est la raison pour laquelle nous lançons ce baromètre.

Que cherchez-vous à savoir concrètement ?
Nous cherchons à définir l’état du marché, le niveau de connaissances en programmatique des professionnels du digital mais aussi leurs usages.

Allez-vous vous limiter qu’à la Suisse romande ?
Non, nous tenons à avoir une vision nationale. Nous avons demandé à Werbewoche de relayer notre sondage auprès de leur audience pour la partie alémanique et à Cominmag pour le marché romand.

Est-ce parce que la Suisse est en-dehors de l’Union européenne qu’elle est hors de toutes les études ?
En partie, mais nous avons le même problème avec la Belgique. La cause c’est la taille du marché. Plus il est petit et plus le coût des études est élevé, d’où l’idée du sondage qui nous permet d’arriver assez vite à un taux de réponses significatifs.

Un baromètre implique une régularité dans le temps. Qu’en sera-t-il ?
Nous reconduirons chaque année cette opération. Ainsi, nous pourrons analyser les tendances et les évolutions du marché programmatique.

Combien de temps allez-vous laisser le sondage ouvert ?
Les participants auront jusqu’à la fin février. Les résultats seront présentés en mars sur les sites de nos partenaires médias.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.