Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

337 agences enregistrées au Travelling

Heidi.news sera lancé au printemps 2019

Un nouveau média verra le jour en Suisse romande au printemps 2019, mené par une équipe expérimentée de journalistes et d’entrepreneurs basée à Genève. Son nom, Heidi.news, est un clin d’oeil à la Suisse et son logo, HD, abréviation de « high definition », incarne l’ambition d’un journalisme de précision et de qualité. Heidi.news place ses lectrices et lecteurs au cœur de sa construction éditoriale et de son modèle économique, sans recourir à la publicité traditionnelle.

Pourquoi un nouveau média ?
« Face à la disparition de titres de presse en Suisse romande, la seule chose à faire est d’en lancer de nouveaux », affirme Tibère Adler, ancien CEO d’Edipresse et l’un des co-fondateurs de Heidi.news. « Les grands groupes de presse alémaniques investissent partout, sauf dans le journalisme. C’est leur choix mais cela ne doit pas nous empêcher d’agir ! », estime le rédacteur en chef Serge Michel, ayant travaillé pour le Journal de Genève, Le Temps et la direction du Monde, journal qu’il a quitté récemment pour co-fonder Heidi.news.

« Il est indispensable qu’une région aussi ouverte au monde que la Suisse romande dispose de ses voix propres, avec des médias enracinés dans leur territoire et dirigés localement , déclare Tibère Adler.

« La presse n’est pas en crise à cause des lecteurs, poursuit Serge Michel. Au contraire, c’est en s’appuyant sur les savoirs et les questions de nos lectrices et lecteurs que Heidi.news trouvera sa pertinence et son utilité ».

Que proposera Heidi.news ?
Heidi.news proposera dès le printemps 2019, en français mais aussi en anglais, deux formats distincts – les Flux et les Explorations – adaptés au rythme de vie des lecteurs. Heidi.news débutera modestement mais avec l’ambition de grandir sans cesse : un nouveau Flux chaque semestre, une nouvelle Exploration chaque mois. « Nous commencerons par faire peu mais le faire très bien, nous travaillerons au succès de chaque thématique avant de lancer la suivante », explique Serge Michel.

Quel financement ?
Heidi.news a réuni en novembre 2018 un million de francs d’investissement auprès de ses fondateurs ainsi que d’investisseuses et investisseurs romands ayant à cœur la qualité de l’information. Ces derniers ont acquis 10% des parts de la société et s’engagent à garantir l’indépendance éditoriale du média. Tous les actionnaires ont accepté de renoncer à tout dividende pendant dix ans. La recherche de nouveaux soutiens financiers se poursuit activement.

Le financement du journalisme de qualité est un défi considérable, qui ne pourra être relevé sans l’engagement des lectrices et des lecteurs. La première étape est lancée aujourd’hui : la campagne de pré-abonnement invite tout un chacun à devenir Membre Fondateur. Cette offre de soutien exclusive, au prix de CHF 160 par an, court jusqu’au lancement du média au printemps 2019. L’objectif est de réunir d’ici là 2000 Membres Fondateurs.

  

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.