Un pôle d'expertises spécialisé dans la communication 360°

le ONLINE EN CHIFFRES

895 abonnés Instagram

3D : Vers des formats toujours plus interactifs et immersifs

A l’heure où les internautes sont de plus en plus réfractaires aux formats publicitaires, les technologies et les plateformes proposent de nouvelles solutions toujours plus créatives.

 

Facebook passe en mode 3D
Après avoir enrichi les posts avec les photos/vidéos à 360 degrés, les vidéos en live ou encore les GIFs, c’est au tour de la 3D de faire son apparition
Ce nouveau format permet aux communautés d’interagir d’une toute nouvelle façon avec le contenu… et aux marques de capter leur attention.
Plusieurs marques telles Lego proposent désormais aux internautes de « jouer » avec leur produit avant de les acheter.
https://www.facebook.com/LEGO/posts/10155489097298403

Des agences, comme Wide Switzerland, proposent aux internautes de « jouer » avec leur logo.
https://www.facebook.com/wideswitzerland/posts/1573931525995882

Ces nouvelles fonctionnalités ouvrent le champ des possibles pour les annonceurs et les agences.
En effet, pour faciliter le partage de contenus 3D, le réseau social a mis à jour la Graph API pour le support 3D. Grâce à une nouvelle balise Open Graph, les développeurs peuvent également activer le contenu 3D de leur site web pour qu’il apparaisse automatiquement en 3D lors d’un partage sur Facebook.

Avec cette nouveauté, le réseau social souhaite aussi aider les artistes et développeurs à partager leurs créations, afin que les utilisateurs découvrent et explorent les contenus 3D. L’objectif est de démocratiser ce contenu qu’ils peuvent découvrir à travers leur fil d’actualité ou sur Facebook Space, où ils peuvent les partager avec leurs amis en réalité virtuelle.

La réalité virtuelle, toujours plus présente
La preuve : les salons qui lui sont dédiés se multiplient, comme VIRTUALITY à Paris, et les annonceurs sont de plus en plus attirés par ce format.

Contrairement aux médias traditionnels, la réalité virtuelle offre une expérience multisensorielle. Parce que le cerveau se laisse vite emporter par ce qu’il voit ou entend, elle parvient à projeter le sujet dans une dimension alternative qui devient pour lui une autre forme de réalité.
Elle offre de surcroît un terrain de jeu encore jamais exploré en permettant de travailler au-delà des codes de la réalité. Un mix entre le rêve et le réel.

L’objectif inavoué est d’entrer dans l’affect du spectateur pour le marquer profondément. Mais aussi, bien évidemment, de lui faire réaliser une action qu’elle soit de mémorisation, de recommandation ou d’achat.
En outre, par l’immersion qu’elle provoque, la réalité virtuelle permet d’effacer les distractions extérieures, nombreuses dans un contexte d’hyper-connexion, et de concentrer l’attention du sujet sur le message de la marque.

Découvrez par exemple l’expérience Adidas, qui projette le spectateur sur un mur d’escalade en pleine montagne.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=24&v=-1yhQF-rwi4

Signature : Raphael Vian, WIDE

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.