Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le MAGAZINE EN CHIFFRES

8 parutions par an

kcsc_1196x917_72dpi

PS Publicité Suisse devient Communication Suisse

Depuis le 1er janvier 2016, l’association faîtière de la communication commerciale ne s’ap­pelle plus PS Publicité Suisse, mais Communication Suisse. Une nouvelle organisation et une nouvelle présence visuelle vont de pair avec ce changement de nom. Ce dernier apporte des avantages importants à l’association ainsi qu’à l’ensemble de la branche de la communication, à savoir:

Une large représentation des intérêts: avec l’appellation «Kommunikation Schweiz / Communication Suisse / Comunicazione Svizzera / Communication Switzerland», nous faisons comprendre que nous nous considérons comme l’association qui défend les intérêts de toutes les disciplines de la communication commerciale, et pas uniquement ceux de la publicité classique.

Plus grande force de frappe au niveau politique: en lieu et place de SW Schweizer Werbung et de PS Publicité Suisse, il existe désormais une seule association couvrant l’ensemble de la Suisse, dotée de trois sections correspondant aux trois régions lin­guis­tiques du pays. Nous obtenons ainsi davantage de force de frappe sur le plan politique, ce qui accroît l’efficience de nos processus de décision.

L’organisation faîtière est dirigée par l’ancien président de SW Schweizer Werbung, le conseiller aux Etats Filippo Lombardi, et par les vice-présidents Christian Merk (pré­sident de la section Suisse alémanique), François Besençon (président de la section Suisse romande, ancien président de PS Publicité Suisse) et Maria Luisa Bernini (vice-présidente de la section Suisse italophone).

Nouveau porte-parole pour la branche: le nouveau Conseil suisse de la communication remplace les anciens comités; composé de 23 membres, il reflète tout l’éventail de la branche et sa diversité. Le Conseil suisse de la communication détermine la stratégie de l’association et a pour mission d’être le porte-parole de la communication com­mer­ciale.

Mieux tirer parti de la compétence spécialisée: différentes commissions permettront à l’association de traiter de manière approfondie certains domaines thématiques. Ainsi, il sera possible de mieux tirer parti de la compétence spécialisée de ses membres de haut niveau au sein de chacune des commissions de CS Commission Suisse.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.