Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le MAGAZINE EN CHIFFRES

29 chroniqueurs

Presse : tarifs des annonces en 2016

En 2016, la majorité des journaux et magazines n’augmente pas le tarif des annonces. Mais ils ne baissent pas non plus les prix à la page alors que certains titres ont perdu un grand nombre de lecteurs. Ce qui revient à augmenter le prix au niveau du coût pour mille lecteurs. Ce qu’a fait la moitié des titres, entraînant un renchérissement massif (et encore plus évident si l’on effectue une comparaison sur le long terme) de la presse.

 

Ooops!
Cet article est réservé
aux abonnés.

« En Suisse la presse est encore le média le plus utilisé. Mais un tournant s’annonce en raison de la baisse du nombre de lecteurs et de la stagnation simultanée des tarifs des annonces. » Un avertissement formulé par Mark N. Backé, responsable du marketing chez BMW (Suisse) SA, dans le troisième numéro de Journal Print, édité par l’Association des médias suisses, paraissant depuis un an dans le cadre de la campagne « Print wirk