Premier semestre positif pour Swisscom

le 20.08.2014

Au premier semestre 2014, le chiffre d’affaires net de Swisscom a augmenté de CHF 104 millions par rapport à 2013, soit 1,9%, pour atteindre CHF 5700 millions. A taux de change constant, sans tenir compte des acquisitions de sociétés et du hubbing de Fastweb (chiffres d’affaires Wholesale résultant de l’interconnexion), le chiffre d’affaires a progressé de CHF 65 millions, soit 1,2%, dont CHF 52 millions sont attribuables aux activités suisses. L’érosion des prix dans les activités de base en Suisse, de CHF 160 millions (dont CHF 60 millions sont la conséquence de la baisse des prix d’itinérance), a été largement compensée par l’augmentation du nombre de clients et des volumes, représentant un montant de CHF 212 millions.

L’EBITDA a augmenté de 3,8%, soit CHF 80 millions. Corrigée des acquisitions de sociétés, de la prévoyance et des bénéfices issus de la vente d’immeubles, la croissance était de 2,5%, soit CHF 53 millions. En raison des amortissements plus élevés et des charges financières et fiscales en hausse, le bénéfice net du groupe est resté pratiquement stable à CHF 806 millions. Les amortissements ont augmenté de CHF 30 millions en raison de la hausse des investissements dans l’infrastructure.

Globalement, les effectifs du groupe ont augmenté de 369 postes à plein temps, soit 1,9%, pour atteindre 20 228. Corrigée des acquisitions de sociétés, l’augmentation se monte à 204 postes à plein temps, soit 1,0%, et est due essentiellement à l’embauche de collaborateurs qui étaient jusqu’alors externes et au renforcement du service à la clientèle.

Investissements plus élevés dans l’infrastructure à haut débit
Les investissements à l’échelle du groupe ont augmenté de CHF 96 millions – soit 9,4% –, à CHF 1117 millions au total, en Suisse de CHF 63 millions – soit 8,9% –, à CHF 769 millions. En Suisse, les investissements ont principalement bénéficié à l’infrastructure à haut débit: dans le domaine de la communication mobile, 94% de la population a déjà accès au réseau de 4e génération 4G/LTE. A fin juillet, plus d’un million de logements et de commerces étaient raccordés au réseau fixe à très haut débit. Ils ont désormais accès à des débits de transmission qui peuvent atteindre 1 Gbit/s.

Plus d’un million de clients utilisent déjà les offres combinées
La tendance aux offres combinées et aux nouveaux modèles tarifaires, tels que les forfaits, ne faiblit pas. Fin juin, 1,11 million de clients bénéficiaient d’une des offres combinées très appréciées, ce qui représente une augmentation de 24,9% ou 221 000 par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires lié aux contrats combinés a progressé de CHF 184 millions, soit 25,4%, à CHF 909 millions, la télévision et la communication mobile en étant les principaux moteurs. En l’espace d’un an, le nombre d’unités générant un chiffre d’affaires (RGU) a augmenté de 324 000, soit 2,7%, pour atteindre 12,2 millions.

Les abonnements mobiles Natel infinity lancés en juin 2012, qui permettent aux clients de téléphoner vers tous les réseaux suisses, d’envoyer des SMS et de naviguer sur Internet de manière illimitée, affichent toujours une croissance. Fin juin 2014, 1,9 million de clients, soit près de 58% des abonnés (hors grandes entreprises), utilisaient les offres infinity. Par rapport à l’exercice précédent, le nombre de raccordements mobiles a progressé de 153 000, soit 2,4%, à 6,5 millions. La tendance de migration des offres Prepaid vers les abonnements se poursuit: le nombre de clients Postpaid a augmenté de 168 000 (offres simples et combinées), tandis que celui des clients Prepaid a diminué de 15 000.

Poursuite de l’extension du réseau rapide 4G/LTE
L’extension du réseau rapide 4G/LTE s’est poursuivie ces derniers mois. 94% des clients Swisscom peuvent déjà bénéficier du réseau de communication mobile de la dernière génération, par une augmentation de la vitesse ou des capacités. Swisscom offre ainsi la meilleure couverture réseau de tous les opérateurs mobiles suisses. Dans les mois à venir, la couverture 4G/LTE devrait être étendue à plus de 98%. En outre, avec LTE Advanced, Swisscom a introduit une technologie permettant d’atteindre des débits encore plus élevés sur le réseau mobile. L’extension du réseau mobile est rendue nécessaire par la croissance fulgurante du trafic de données mobiles: au premier semestre 2014, les données échangées sur le réseau mobile ont enregistré une hausse de 85% par rapport à la même période de 2013.

Poursuite de la croissance des raccordements TV grâce à Swisscom TV 2.0
Pour le réseau fixe également, la croissance ne faiblit pas: au deuxième trimestre, le nombre de raccordements Swisscom TV a augmenté de 39 000 pour atteindre 1,09 million. Sur une base annuelle, la croissance est de 189 000, soit 21,0%. Lancée début avril 2014, Swisscom TV 2.0 propose des fonctions supplémentaires et comptait déjà 77 000 clients à la fin juin, sachant que la plupart d’entre eux étaient abonnés à une offre antérieure de Swisscom. La fonction d’enregistrement basée sur le Cloud permet d’enregistrer parallèlement autant d’émissions qu’on le souhaite et de les visionner sur plusieurs appareils. La fonction Replay a quant à elle été prolongée, de 30 heures à sept jours. Au deuxième trimestre, le nombre de raccordements à haut débit a augmenté de 22 000 pour atteindre 1,86 million. Sur une base annuelle, la croissance est de 88 000, soit 5,0%.

Fastweb continue de progresser, gagnant 107 000 clients en l’espace d’un an
Le chiffre d’affaires de Fastweb, en Italie, a baissé de EUR 4 millions, soit 0,5%, à EUR 806 millions. Comme prévu, Fastweb a poursuivi la réduction de ses chiffres d’affaires Wholesale résultant des prestations d’interconnexion (hubbing) à faibles marges. Sans tenir compte des activités de hubbing, le chiffre d’affaires a progressé de EUR 7 millions, soit 0,9%, à EUR 792 millions. Malgré un environnement de marché difficile, la clientèle a progressé de 107 000 – soit 5,7% – en l’espace d’un an, pour atteindre 1,99 million.

Le résultat sectoriel avant amortissements (EBITDA) s’est établi à EUR 236 millions, soit une hausse de EUR 26 millions ou 12,4% par rapport à l’exercice précédent. A cet égard, Fastweb a profité d’effets uniques liés à la réglementation et de frais d’exploitation réduits. Sans tenir compte des effets liés à la réglementation, l’EBITDA a progressé de EUR 11 millions, soit 5%. Les investissements ont progressé de EUR 28 millions, soit 10,9%, à EUR 284 millions, du fait de l’extension du réseau à fibre optique.

La reprise de PubliGroupe SA est en bonne voie
Dans le cadre de la reprise publique de PubliGroupe SA, la participation de Swisscom atteignait plus de 90% après l’arrivée à échéance de la période de l’offre le 5 août 2014. L’échéance supplémentaire pour la présentation d’actions court jusqu’au 25 août 2014. La reprise vise essentiellement le service d’annuaire local.ch dont Swisscom détient déjà la moitié des parts. Après le rachat, Swisscom se séparera des participations dans les médias de PubliGroupe et toutes les options envisageables seront examinées pour les autres participations.

Hausse du résultat d’exploitation (EBITDA) attendue pour 2014
Pour 2014, Swisscom table toujours sur une croissance modérée du chiffre d’affaires, mais prévoit désormais un résultat d’exploitation (EBITDA) plus élevé: l’entreprise vise un chiffre d’affaires de CHF 11,5 milliards et un EBITDA de plus de CHF 4,4 milliards (contre CHF 4,35 milliards jusqu’ici). L’extension de l’infrastructure réseau en Suisse et en Italie requiert des investissements élevés: au total, Swisscom prévoit toujours d’engager CHF 2,4 milliards, dont CHF 1,75 milliard en Suisse. Si les objectifs sont atteints, Swisscom devrait proposer une nouvelle fois, lors de l’Assemblée générale 2015, le versement d’un dividende de CHF 22 par action pour l’exercice 2014.



retour aux titres


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>