Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le MAGAZINE EN CHIFFRES

400 pages par an

c8a35c07-67ef-4c0f-a62b-236df234f8fc

Nouveau responsable des ventes chez Ringier Publishing

Ringier Publishing se voit doté d’un nouveau directeur général des ventes: Arne Bergmann occupera ce nouveau poste à compter du 1er avril 2016. Dans le cadre de la nouvelle organisation de commercialisation commune prévue entre Ringier, la SSR et Swisscom, Arne Bergmann remplira les mêmes fonctions.

Arne Bergmann est directeur du marketing des journaux de Media Impact, organisation de commercialisation des médias de la maison d’édition Axel Springer et du groupe de médias Funke, après en avoir piloté, depuis octobre 2013, le département Marketing & Sales. Auparavant, il a dirigé pendant quatre ans le marketing des magazines au sein d’Axel Springer. Arne Bergmann a débuté sa carrière en qualité de spécialiste de d’édition auprès de Burda-Verlag. Dès 2000, il dirige les ventes publicitaires au sein des éditions Focus Magazin Verlag. En 2003, il prend la tête de la commercialisation publicitaire de la chaîne de télévision Premiere Fernsehen GmbH; il y sera ensuite nommé directeur des ventes publicitaires, vice-président de Media Solutions puis, en 2007, directeur de Premium Media Solutions, une filiale de Premiere Fernsehen.

Arne Bergmann prendra sa nouvelle fonction à la tête des ventes (Chief Sales Officer, CSO) de Ringier Publishing le 1er avril 2016. Avec son équipe, il sera responsable de la commercialisation de tous les journaux et magazines de Ringier Suisse et d’Axel Springer Schweiz, y compris de leurs plates-formes en ligne. Arne Bergmann prend la succession de Thomas Passen.

Dans le cadre de la nouvelle organisation de commercialisation prévue de Ringier, de la SSR et de Swisscom, Arne Bergmann occupera la position de CSO et sera membre du comité directeur, sous la direction du CEO Martin Schneider. En tant que CSO, Arne Bergmann dirigera les ventes promotionnelles de tous les inventaires qui seront commercialisés par la future coentreprise.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.