Mobile, ne pas oublier le SDK !

le 01.04.2014

Alors que l’usage du Smartphone poursuit son insolente ascension, de plus en plus d’acteurs comptent sur le canal mobile pour l’acquisition de nouveaux utilisateurs, clients et prospects.

Quand se pose la question de rendre plus efficace votre stratégie de marketing digital, un problème plus important que tous les autres apparaît : de quels canaux proviennent les téléchargements de votre application mobile ?

Application Stores = boîtes noires
Quand vous vous loguez sur votre compte de développeur d’applications mobiles (par exemple iTunes Connect), vous pouvez voir combien de téléchargements il y a eu sur une période donnée sans pour autant savoir de quels canaux ils proviennent. Tous les App Stores sont des boîtes noires, par lesquelles il est impossible d’utiliser les technologies Web de Tracking ordinaires. Pour pouvoir mesurer la performance et les conversions de vos campagnes de promotion d’applications mobiles, il est donc indispensable d’installer dans votre application un SDK lié à une plateforme de Tracking spécifique. Le SDK ou « Software Development Kit » est un « bout de code » à ajouter à votre application lors de son développement.

Comment ça marche ?
Le SDK est relié à une plateforme de Tracking sur laquelle vous pouvez définir des url de destination différenciées selon les réseaux publicitaires ou encore les formats publicitaires.
Le tracking des téléchargements commence dès qu’un utilisateur a cliqué sur une bannière publicitaire mobile ; il est ensuite envoyé vers l’App Store dans lequel il peut finalement télécharger l’application sur son téléphone. Une fois que l’application est téléchargée, le SDK fait le lien entre cet utilisateur et la source du téléchargement (en l’occurrence la bannière).

En quoi cela permet-il d’augmenter son ROI ?
Le fait de pouvoir tracker d’où viennent les téléchargements, canal par canal, donne la possibilité de définir des KPI’s pour affiner votre stratégie marketing et optimiser vos budgets publicitaires. Vous pourrez alors savoir quel réseau publicitaire est le plus performant, ou quels sont les formats publicitaires qui déclenchent le plus de téléchargements (A/B), comme on le fait habituellement lors de ses campagnes publicitaires Online Web ordinaires.

Anticiper votre stratégie de promotion d’applications mobiles
La gestion d’une application mobile est moins souple qu’un site Web et certaines modifications exigent de republier l’application. Or, pour les applications iOS, chaque mise à jour nécessite une validation d’Apple qui peut prendre un certain temps. La question de l’intégration d’un SDK de Tracking doit donc se poser avant le développement de votre application, en choisissant la bonne plateforme de Tracking qui concordera le mieux avec vos objectifs de communication.

Pour aller plus loin…
Pour aller au-delà du Tracking des téléchargements, il est possible de cibler la communication de votre application en fonction du comportement des utilisateurs sur cette dernière. Facebook permet depuis quelques mois d’intégrer son SDK dans vos applications mobiles, celui-ci fera le lien entre votre application et l’application Facebook installées sur le téléphone des utilisateurs. Il sera ainsi possible de cibler vos publicités sur l’application mobile Facebook en fonction du comportement des utilisateurs sur votre propre application (Mobile App Ad Targeting by Facebook). On pourra alors, par exemple, cibler uniquement des utilisateurs ayant ouvert ou effectué un achat sur votre application dans une période donnée. L’intégration du SDK de Facebook va devenir souvent indispensable pour rendre vos campagnes de promotion d’applications plus efficaces, car ce dernier permet tout simplement de proposer le téléchargement d’une application mobile à des utilisateurs pour lesquels on est quasiment sûr qu’ils ne l’ont pas déjà. Pratique, non ?

Encadré :

Les plateformes de Tracking de téléchargements d’applications mobiles
Plusieurs sociétés proposent leurs SDK et plateformes de Tracking, les plus connues étant Distimo, AppsFlyer ou encore « MobileAppTracking » de HasOffers. Il a justement été beaucoup question de HasOffers au début du mois de février 2014, Facebook ayant mis fin à sa collaboration avec ce partenaire qui aurait violé la charte de confidentialité de Facebook, en gardant trop longtemps les données des utilisateurs et en n’avertissant pas les développeurs et annonceurs. Dans un mail envoyé à ses clients, le CEO de HasOffers, pas revanchard, conseillait d’intégrer le SDK de Facebook sur les applications iOS et Android pour continuer à mesurer les conversions sur Facebook.



retour aux titres


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>