Le métier de DA – Eli Amuklu

le 19.07.2013

NOM
Eli Amuklu

FORMATION
CEPV : communication visuelle – école préparatoire pour faire un apprentissage en graphisme
ERACOM : formation de graphisme et CFC chez B+G à Montreux
ERACOM : formation en web design
CREA : deuxième volée

PARCOURS PROFESSIONNEL
Cookoo advertising : agence de vidéo – graphique designer et montage vidéo (1,5 an)
Stages : agences Trio et McCann
Franz&René – DA junior

C’est Alex Giudetti, le fondateur de Cookoo Advertising qui m’a orienté vers le métier de DA. C’est ainsi que j’ai décidé de suivre l’école CREA, après avoir compris que je souhaitais travailler dans la publicité. Entre-temps, je me suis formé au développement webdesign.

ACTUELLEMENT
J’ai plusieurs mandats, de direction artistique comme de graphisme. Je développe mon propre réseau professionnel localement et internationalement. Je constate qu’il y a une forte demande pour des indépendants.
Le bon côté de ma situation : je peux enfin développer les concepts comme je l’entends et les vendre sans que le responsable de l’agence ou le client viennent bloquer mon projet. N’étant pas un graphiste exécutant mais un créatif, j’estime que mon travail consiste à proposer des concepts et les rendre « sexy ». Or, on doit les juger à l’aune de leur performance et non sur un coup de tête ou une crise de jalousie.

QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE ?
Je regrette qu’il n’y ait plus de grande agence en Suisse romande qui permette aux DA junior d’apprendre leur métier. La réalité c’est que les agences qui ont encore des clients font plus de BTL que d’ATL, ce n’est pas en mettant en page des plaquettes que l’on va apprendre la stratégie.
C’est pourquoi je ne crois pas que l’agence soit la structure la mieux adaptée à notre marché. Aujourd’hui les clients fixent le prix et les agences se voient obligées d’accepter des conditions qui les mènent à leur perte. Résultat : les indépendants se voient propulsés en hommes providentiels et des juniors font le travail de seniors.
Un temps j’ai pensé quitter la Suisse romande. J’ai prospecté sur Paris mais un salaire de DA junior ne permet pas d’avoir un toit et de se nourrir !

L’AVENIR ?
Les annonceurs vont intégrer les créatifs à l’interne. Ainsi, ils les auront sous la main à moindre prix. Le système de l’agence est obsolète. Mais je reste convaincu que la publicité perdurera. Et comme les outils informatiques ont mis tous les graphistes au même niveau, la différence se fera sur les idées et non plus sur la réalisation.

UNE PHRASE POUR VOUS VENDRE
Young but strong

SITE
www.bruceandwillis.ch




retour aux titres


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>