Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le ONLINE EN CHIFFRES

297 agences enregistrées sur le site

imgres

La nouvelle organisation du marché lecteurs chez Tamedia

Dans le cadre de la nouvelle organisation du groupe Tamedia d’ici fin 2016, le marché lecteurs sera adapté afin de répondre aux défis et objectifs stratégiques futurs de notre branche. Chaque marque sera renforcée au travers d’une gestion décentralisée et de compétences nationales transversales, afin d’être plus rapide et efficace. Cette nouvelle structure du marché lecteurs ne changera pas l’organisation des rédactions du secteur médias payants, qui seront placées sous la responsabilité de Serge Reymond le 1er janvier 2017 au plus tard.

Au terme d’analyses et de réflexions approfondies, un groupe de travail a proposé l’organisation future du marché lecteurs qui puisse répondre aux défis et objectifs stratégiques de notre branche. Il s’agit de renforcer chaque marque au travers d’une responsabilité décentralisée proche des clients, et d’être plus efficace et rapide grâce à une harmonisation des principes et méthodes de travail.

Les responsables par marché
L’organisation future des marques se fera au travers de trois segments sous la direction de Responsables commerciaux. Ils en assureront la gestion opérationnelle et le développement. Ils seront responsables du compte d’exploitation et piloteront l’interface avec les autres entités du groupe, dont le marché publicitaire, les rédactions et services d’éditions.

  • Karim Mahjoub aura la responsabilité du segment Médias Suisse romande.
  • Marcel Tappeiner prendra les commandes de Médias suprarégionaux alémaniques.
  • Robin Tanner se verra confié le segment Médias régionaux alémaniques
    Les trois Responsables commerciaux rapporteront directement à Serge Reymond.

Trois fonctions transversales nationales
1) Dialogmarketing – Acquisition et Fidélisation – optimisation et amélioration constantes de la commercialisation des abonnements, de la vente au numéro et des relations clients, seront sous la responsabilité de Sandra Locher, rattachée directement à Karim Mahjoub.

2) Digital Publishing and Audience Development – accélération du développement de nouvelles compétences en matière de commercialisation digitale. Le poste de responsable du (DPAD) est encore à pourvoir, à l’extérieur du groupe.

3) New business : développement de nouveaux revenus commerciaux hors de l’activité principale, sous la responsabilité de Robin Tanner.

Quant à Bernt Maulaz, il occupera la fonction de Responsable marketing des magazines au sein du segment Médias suprarégionaux alémaniques.

1er janvier 2017
Cette nouvelle structure au sein du marché lecteurs n’aura pas d’impact sur l’organisation actuelle des rédactions. Comme annoncé au mois d’août 2015, toutes les rédactions des différentes marques payantes , seront sous la responsabilité de Serge Reymond, à la tête du secteur Médias payants, le 1er janvier 2017 au plus tard.

Serge Reymond : «Cette nouvelle organisation nous permettra de répondre plus rapidement aux nouvelle envies de consommation des lecteurs. L’objectif est de leur offrir de nouvelles plus-values en terme d’expériences de lecture, d’ergonomie, et de services».

Répartition des marques au sein des 3 segments/régions de la nouvelle organisation :

  • Médias Suisse romande: 24 heures, Bilan, encore!, Femina, Guide TV, Journal de Morges, Le Matin, Le Matin Dimanche, Télétop Matin, Tribune des Arts et Tribune de Genève.
  • Médias suprarégionaux alémaniques: annabelle, Das Magazin, Finanz und Wirtschaft, Schweizer Familie, SonntagsZeitung, Tagblatt der Stadt Zürich, Tages-Anzeiger, TVtäglich et Züritipp.
  • Médias régionaux alémaniques: Berner Bär, Berner Oberländer, Berner Zeitung, Der Bund, Der Furttaler, Der Landbote, Der Rümlange, Der Sihltaler, Thalwiler Anzeiger, Thuner Amtsanzeiger, Thuner Tagblatt, Zürcher Unterländer et Zürichsee-Zeitung.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.