Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le MAGAZINE EN CHIFFRES

8 parutions par an

Facebook, un merveilleux outil publicitaire

Si vous avez déjà ouvert une page Facebook, vous vous êtes vite rendu compte que vous étiez dans l’obligation d’investir dans la promotion payante de vos statuts afin que ceux-ci soient visibles par vos fans. En plus de devoir payer pour créer du contenu, vous devez payer pour que ceux-ci soit visibles. Facebook ayant bridé son algorithme, vous n’avez pas vraiment le choix…

 

Le but sur Facebook est de faire grandir son nombre de « j’aime » et l’engagement de son audience, mais au final on ne fait que développer une communauté qui concrètement ne nous appartient pas. Le risque, lorsque l’on sait que Facebook a la possibilité de changer à tout moment les règles d’utilisation, c’est que sa communauté devienne inexploitable du jour au lendemain. Raison pour laquelle investir du temps et des moyens sur une plateforme dont on ne contrôle rien ne va pas sans poser de problèmes.

Heureusement l’utilisation des Facebook Ads ne se limite pas à la promotion de statuts, la recherche de « likes » ou d’engagements supplémentaires. Et c’est là que Facebook devient un outil merveilleux pour les publicitaires.

La plateforme propose plusieurs alternatives intéressantes, selon l’objectif visé : augmenter le nombre de visites sur un site, réaliser des achats ou des actions sur un site web, installer une application, réaliser des ventes dans une boutique en ligne, inviter des personnes à un événement, etc.

Lorsqu’un annonceur choisit de créer une publicité sur Facebook, il peut opter pour une audience ciblée en définissant ses objectifs et les critères des personnes visées par la campagne. Le grand avantage de Facebook, par rapport aux autres plateformes publicitaires, c’est qu’ici on vous permet de définir une cible de manière très précise avec des critères socio-démographiques comme l’âge, le sexe, la région, la langue, etc. On reproche régulièrement à Facebook de connaître trop de choses sur votre vie privée, mais pour les marketeurs que nous sommes c’est une mine d’or ; encore faut-il bien l’utiliser.

Tester et optimiser
Mettre en ligne une campagne publicitaire sur Facebook n’est pas très compliqué. Par contre, avoir une campagne qui fonctionne exige du travail ! Pour arriver à obtenir des résultats intéressants, il faut tester, creuser, analyser, recommencer et persévérer.

Première étape : définir un objectif et une cible. Rien ne sert de partir à la pêche au gros, restez prudent et faites des tests en fragmentant votre cible principale en petites cibles. Ainsi, par exemple, si vous ciblez les femmes entre 20 et 30 ans vivant en Suisse romande, il serait judicieux de tester la même publictié auprès d’une cible de 20 à 23 ans, de 24 à 27 ans et une autre de 27 à 30 ans. Vous comparerez ensuite les résultats pour voir ceux qui performent. Faites de même pour le choix des régions, l’utilisation du mobile et du desktop ou d’autres critères. Il vous faudra ensuite mixer plusieurs segmentations, mettre des messages différents en utilisant le même visuel et poster des visuels différents en gardant les mêmes messages, l’idée étant de trouver le meilleur message pour chaque cible. On le comprend, ceci prend du temps, mais si la démarche est bien faite, les résultats seront au rendez-vous.

Un autre conseil important : ne travaillez pas uniquement avec le gestionnaire de publicité. Lorsque vous créez une annonce, vous pouvez le faire soit via ce gestionnaire de publicité, soit via Power Editor. Si vous ne l’avez pas encore essayé, il est temps de tester Power Editor. Bien qu’il soit un peu plus compliqué à appréhender, ce dernier outil vous permet d’avoir accès à certaines options qui ne sont pas disponbiles dans le gestionnaire de publicité. C’est donc un outil indispensable.

Comment mesurer la réussite de votre publicité ?
Lors de la diffusion de votre publicité, vous pouvez voir le nombre de personnes qui ont effectué une action, le nombre de personnes impactées par la publicité et le taux de réussite en fonction du budget et de l’audience.

Le gestionnaire de publicité permet, également, de comptabiliser le nombre d’internautes redirigés vers votre site web. Par un code intégré sur la page web (pixel de conversion), vous pourrez vérifier le nombre de personnes qui ont effectué un achat ou une action sur votre site. Il est donc possible de mesurer son ROI et d’ajuster en conséquence les montants investis. Le Saint Graal de tout publicitaire !

Facebook vous permet de contrôler le budget associé à la campagne publicitaire à tout moment. Il vous suffit de choisir votre budget et Facebook s’engage à ne jamais facturer au-delà du montant sélectionné. Il est aussi possible d’opter pour un budget global, la publicité sera alors diffusée jusqu’à ce que le budget soit atteint ou la date de la diffusion soit expirée. Aucune surprise !

Pour une meilleure optimisation du budget marketing, Facebook a mis en place des enchères optimisées. La publicité est diffusée aux personnes les plus susceptibles d’agir. Ainsi, si le but de la publicité est d’augmenter le nombre de visites d’un site, la publicité ne sera diffusée qu’aux personnes pouvant éventuellement visiter le site en question. Une fois que vous aurez fait les tests décrits plus haut, vous saurez sur quelles cibles il vous convient d’investir.

En conclusion, vous l’aurez compris, Facebook peut s’avérer un canal publicitaire très performant, du moment que vous prendrez le temps de bien tester les différentes options existantes et de ne pas vous limitez uniquement à la promotion de statuts ou la recherche de « likes » supplémentaires.

Cet article mérite d'être lu

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.