Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le MAGAZINE EN CHIFFRES

3'000 exemplaires par édition

images

Audiences : l’offre multicanal de la RTS génère 2,5 millions de contacts par semaine

L’année 2015 se caractérise par des audiences stables pour la RTS. Les différentes plateformes en ligne de la RTS ont accueilli en moyenne 10,8 mios de visites mensuelles (contre 10,3 mios en 2014). Les chaînes radio de la RTS demeurent en tête pour toutes les tranches d’âge avec une pdm de 56,7%. Quant à la TV, elle maintient sa position à 33% de pdm (18h-23h) malgré les fluctuations liées à une année non sportive. Principal enseignement de l’année écoulée : le goût toujours grandissant des Romands pour la consommation mobile et pour le rattrapage.

10,8 mios de visites mensuelles sur les plateformes de la RTS
Le site et les applications de RTS.ch ont poursuivi leur croissance en 2015. Ils ont accueilli en moyenne 10,8 mios de visites mensuelles (plus de 350’000 par jour), contre 10,3 mios en 2014 (+4,5%). Le nombre de démarrages vidéo est stable (7,8 mios de démarrages mensuels en 2014 et en 2015), malgré l’absence de grands rendez-vous sportifs en 2015.
Plus de 60% des visites sur le site et les applications RTS étaient effectuées via un support mobile (smartphone ou une tablette) en décembre 2015, contre moins de 50% sur l’ensemble 2014. Une progression qui s’explique par l’usage toujours croissant des smartphones, alors que celui des tablettes connaît un certain plafonnement.

Capture d'écran 2016-03-02 13.00.07

Développement sur les réseaux sociaux
Depuis un an, la RTS développe sa présence sur les réseaux sociaux afin de proposer ses contenus à tous les publics, y compris aux plus jeunes. C’est sur Youtube, où elle compte plus de 35’000 abonnés, qu’elle a commencé à poster des vidéos. En 2015, la RTS y a dénombré en moyenne 966’000 vues mensuelles (+31% par rapport à 2014).

Sur Facebook, la RTS compte 516’000 abonnés (+45% par rapport à 2014) et une moyenne de 930’000 vues mensuelles de plus de 30 secondes en 2015 (ne comprend pas les vues déclenchées automatiquement depuis le flux d’accueil).

Sur Twitter enfin, la RTS compte au total 347’000 abonnés (+77% par rapport à 2014).

12% de la consommation en rattrapage tv
La croissance de la consommation non linéaire se confirme également sur les postes de télévision. Sur les 144 minutes que les Romands passent quotidiennement devant leur petit écran, 17 minutes – environ 12% – l’ont été en rattrapage (contre 10% en 2014). Certaines séries, à l’instar d’Anomalia, comptent un tiers de leur audience en rattrapage.

Capture d'écran 2016-03-02 13.01.35

Les chaînes tv et radio de la RTS en tête
Sur le marché romand, les chaînes tv et radio de la RTS demeurent leaders dans toutes les tranches d’âges. RTS Un et Deux atteignent ensemble 33% de pdm sur le prime (entre 18h et 23h), tandis que les quatre chaînes radio remportent 56,7% de pdm (sur 24 heures).

La légère baisse d’audience enregistrée pour les chaînes TV s’explique essentiellement par l’absence, en 2015, de grandes compétitions sportives telles que la Coupe du monde de football ou les Jeux Olympiques. Des événements durant lesquels la RTS enregistre traditionnellement des pics d’audience durant plusieurs semaines.

Parmi les émissions tv les plus regardées en 2015, on retrouve le Journal de 19h30 du 7 janvier 2015 (jour des premiers attentats de Paris), qui a été suivi par 401’000 téléspectateurs moyens. Suivent l’émission Mise au Point du 1er mars (340’000 téléspectateurs) et A Bon Entendeur du 31 mars (322’000 téléspectateurs). Du côté du sport, c’est la Descente de Beaver Creak, le 7 février 2015, qui arrive en tête (251’000 téléspectateurs), devant la finale des Masters opposant Roger Federer à Novak Djokovic le 11 novembre dernier (224’000 téléspectateurs).

Côté radio, on note une stabilisation de la durée d’écoute moyenne par habitant (86 minutes quotidiennes en 2014 et 2015, toutes chaînes confondues). Les quatre chaînes de la RTS comptabilisent des audiences stables, avec une légère progression pour Option Musique, qui atteint la barre des 10% de pdm (contre 9,4% en 2014).

Capture d'écran 2016-03-02 13.02.19 Capture d'écran 2016-03-02 13.02.48

Un nouvel indicateur : l’empreinte hebdomadaire de la RTS
A l’instar de plusieurs de ses consœurs de l’Union Européenne de radio-télévision (UER), la RTS a introduit début 2016 un nouvel indicateur intitulé « empreinte hebdomadaire ».
Il s’agit de la moyenne hebdomadaire des téléspectateurs ou auditeurs ayant suivi un programme de la RTS durant au moins quinze minutes consécutives, ou des internautes qui ont visité au moins une fois dans la semaine une plateforme interactive de la RTS. On peut ainsi considérer que l’offre de la RTS génère en moyenne environ 2,5 mios de contacts par semaine.

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.