Le B2B du marketing, de la communication et des médias

le MAGAZINE EN CHIFFRES

400 pages par an

A+_annonce_288x440b_231215.indd

a+ le nouveau magazine gratuit de Neuchâtel

La presse neuchâteloise compte un nouveau titre, avec le lancement demain jeudi 14 janvier de l’hebdomadaire gratuit a+, édité par la Société Neuchâteloise de Presse (SNP), propriété du groupe ESH Médias. Ce nouvel hebdomadaire se substitue au Courrier Neuchâtelois, dont l’arrêt de parution a été communiqué en décembre dernier.

Cet hebdomadaire de proximité est imprimé à 75’000 exemplaires, en deux éditions, Neuchâtel + Littoral et La Chaux-de-Fonds + Le Locle et distribué chaque jeudi gratuitement dans toutes les boîtes aux lettres des zones concernées.

Une nouvelle rédaction
Pour concrétiser et incarner ce projet, la SNP a mis sur pied une équipe de 3 journalistes. Placée sous la responsabilité de Patrick Di Lenardo, la rédaction sera composée d’Anabelle Bourquin, ancienne rédactrice en chef adjointe de la radio régionale RTN, et de Vicky Huguelet, jeune rédactrice passée notamment par L’Illustré. Patrick Di Lenardo, rédacteur en chef, définit son journal comme un « un véritable compagnon du week-end pour les lecteurs, qui les guidera dans leurs choix de sorties et de loisirs. D’autre part, le journal veut jouer la carte de la proximité avec son lectorat, en valorisant avant tout les gens. Pas ceux qui habituellement squattent les médias. Plutôt des personnes pas forcément connues, qui méritent d’être mises en lumière pour ce qu’elles font ou tout simplement pour ce qu’elles sont »

Afin de répondre aux nouvelles attentes d’un lectorat essentiellement urbain, ce nouvel hebdo est doté d’une maquette et d’un graphisme résolument contemporains, réalisation du graphiste Nicolas Zentner, de l’agence Enzed à Lausanne. Comme il le décrit, Nicolas Zentner a privilégié « une esthétique très “presse d’info“, agrémentée de beaucoup de couleurs. Sérieux et vivant ».

Campagne de publicité signé de l’agence Inox
Une campagne de communication vive et légère accompagne ce lancement, campagne réalisée par l’agence Inox à Neuchâtel. La campagne met en scène des vidéos et photos de Neuchâteloises et Neuchâtelois, pris sur le vif dans les villes de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Selon Lats Kladny, associé de l’agence Inox en charge de la campagne a+, « cette campagne est placée sous le signe de l’invitation et de la spontanéité. Elle invite les gens à partager leurs envies de sorties et de découvertes des activités de la région. Le format des micros-trottoirs se met en parfaite adéquation avec l’esprit positif de la nouvelle parution. »

Qui dit journal gratuit dit financement exclusivement par la publicité. Cet aspect est confié à la régie publicitaire Publicitas, en charge de la commercialisation exclusive d’ a+.

A+_annonce_288x440b_231215.indd  A+_annonce_288x440b_231215.indd  A+_annonce_288x440b_231215.indd A+_annonce_288x440b_231215.indd

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d’une * sont obligatoires.

4 commentaires
  • Vermot

    Pourquoi le Prévoux, commune du Locle, distribution par poste du Locle ne reçoit pas votre journal ?
    Merci pour votre réponse et meilleures salutations.
    Claude Vermot

  • Monique Studer

    La police d’écriture de votre journal est trop petite et trop claire. Par conséquent, je suppose que la plupart des personnes âgées ou ayant des problèmes de vue (comme moi) n’arrivent pas à lire facilement les diverses rubriques et c’est dommage … il y aurait donc lieu de remédier à ce problème, afin que chacun y trouve un peu de plaisir à le lire sans passer directement par la case « vieux journaux inutiles ».

    Merci d’y réfléchir et cordiales salutations.

  • Beck Claudine

    Si d’accord avec Madame Monique Studer, le journal serait plus volumineux, imprimé avec des caractères plus grands ou plus foncés: peser le pour et le contre…!
    Meilleures salutations.

  • Leuba

    Bonjour,
    J’habite a Neuchâtel et j’apprécie votre journal, mise en page et articles sont biens faits . J’ai du plaisir a le lire. Ils y a des infos utiles sur tout ce qui se passe dans le canton.
    Par contre mes parents habitant les Brenets sont très déçus de ne pas le recevoir ! Ils se disent qu’une fois encore ils sont en bout de piste et qu’on les oublie !!! N’est-il pas possible de le recevoir aussi aux Brenets !?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cordialement
    S:Leuba